Meditation

Point culture

Le terme méditation a une double origine latine : « meditari » qui veut dire penser, s'attarder, exercer l'esprit, et « mederi » qui veut dire guérir.« Medha », dérivé du sanskrit, veut dire sagesse. On peut définir la méditation comme une pratique qui apporte la guérison et la sagesse, à travers l’exercice de l’esprit.

Les fausses idées sur la méditation

La méditation est une pratique sectaire, religieuse et mystique

La méditation est une pratique millénaire qui trouverait son origine en Inde. Depuis quelques années, elle à fait son entrée dans notre monde occidental grâce notamment, à des chercheurs qui ont prouvé ses bienfaits. La méditation est une discipline accessible à tout le monde : enfants, adolescents, jeunes, et adultes. Elle n’est soumise à aucune règle initiatique ou rituelle, si ce n’est avoir une bonne posture, et être dans un endroit calme. Elle ne dépend d’aucune religion ou croyance mystique. On peut la pratiquer seul, en groupe, chez soi ou dans des endroits dédiés.

C'est difficile de méditer

La méditation consiste à se poser, assis, au calme et à respirer. Vous pouvez aussi contempler un tableau, un paysage ou vous centrer sur les sensations dans votre corps. Vos pensées et vos émotions vont pouvoir se poser, et vous devrez focaliser votre esprit sur un point de référence unique, comme la respiration ou la contemplation d'un tableau, paysage, d'une plante... La seconde partie, est souvent passée sous silence et pourtant, c’est elle qui est la plus importante. La méditation consiste à lâcher sans s’en rendre compte, le point de référence (ce que j’appelle le décrochage), se laisser emporter par ses pensées et émotions, en prendre conscience et revenir au point de référence unique. A nouveau, être emporté, en prendre conscience, et revenir au point de référence unique. Ainsi de suite. Ce mouvement est le mouvement naturel de la méditation. Plus on pratique et plus l’expérience du décrochage est retardée. Seulement retardée !

La méditation rime avec relaxation

La relaxation vise avant tout, à la détente du corps et permet de baisser un maximum le tonus musculaire. Pendant ce temps, l’esprit peut voguer au gré d’une respiration ou d’une voix et ainsi se détendre. Cela peut aller jusqu’au sommeil. La méditation demande de la vigilance et de la présence. C’est ainsi qu’elle accroit la conscience de soi.

La méditation ne sert à rien

De nombreuses études montrent les impacts positifs et extraordinaires de la médiation sur le cerveau. La liste est longue, je vous livre quelques vertus qui ont été démontrées

NE RESTEZ PAS A LA TRAÎNE. LANCEZ-VOUS GRACE A SES 4 CONSEILS.


  1. Trouvez-vous un lieu calme et qui vous plait. Ce peut-être votre chambre, le salon, votre bureau, le jardin…
  2. C’est un moment où vous ne serez pas dérangé. Peut-être le soir lorsque toute la maisonnée est au calme ou le matin quand le rush n’a pas encore commencé. Au bureau entre midi et deux…
  3. Installez-vous confortablement. Vous pouvez utiliser un coussin, être en tailleur, les jambes non pliées, vous assoir sur une chaise, les yeux ouverts ou pas, ce qui est important c’est d’avoir la colonne vertébrale droite et la tête dans son alignement. Maintenant que vous êtes installé, pensez à votre respiration. Lorsque vous décrochez, revenez à votre respiration, encore et encore. N’attendez rien de ce moment. Sachez simplement que la méditation est la voie royale pour se connaître. La constance et la régularité de la pratique de la méditation vous apporteront rapidement ses bienfaits.
  4. Privilégier une pratique régulière, même courte. Il vaut mieux faire 5 mn tous les jours, qu’une heure le weekend.